MA PUB »  SPONSORS
 
jooble-fr.com

Hébergement Gratuit
La Rambo de Melbourne (Australie)
La Rambo de Melbourne (Australie)  
Vues: 3135

 

 

Ava Estelle, âgée de 81 ans, se fâcha tellement lorsque deux voyoux violèrent
sa petite-fille de 18 ans,qu'elle se mit à la recherche des présumés coupables
et leur arracha les testitules à coups de révolver.


 L'inspecteur de police Evan Delp rapporte que le violeur et voleur reconnu, David Furth (33 ans)

perdit son pénis et ses testicules quand la coléreuse grand-mère fit feu, avec un révolver

de 9 mm, dans la chambre de l'hôteloù il se cachait avec son ex-compagnon de cellule,

Stanley Thomas (29 ans).


 Ava fit également sauter les testicules de Thomas à coups de révolver, mais les médecins

réussirent cependantà lui réinstaller son pénis, en précisant toutefois qu'il ne pourrait plus

s'en servir comme il en avait l'habitude.

 Ava Estelle déclara qu'elle les vit entrer dans l'hôtel, les photographia, constata avec sa

petite-fille qu'ils étaient bien les coupables de l'avoir violée et de lui avoir dérobé son auto,

puis se remit à leur recherche.

 "Lorsque le grand m'ouvrit la porte, je lui tirai 3 coups de feu entre les jambes.

Je me dirigeai ensuite vers le second - qui me suppliait de lui pardonner - et lui

tirai 3 autres coups de feu au même endroit.

Je pris ensuite un taxi, me rendis au commissariat de police, leur remis mon révolver

en leur disant :

"Ces enfoirés ne recommenceront jamais à violer qui que ce soit !"


  Le juge en charge de cette affaire ne savait que faire avec elle.

Il ne pouvait pas envoyer en prison une

grand-mère âgée de 81 ans, d'autant plus que trois millions d'habitants de Melbourne la désirent

comme maire de leur ville !!

 

  • #Lien X
    Lien direct de l'article :
    Utilisez cette adresse pour partager cette vidéo par email, sur votre blog, forum ou site web...
  • #+Favoris X
    AJOUTER AUX FAVORIS
  • #Signaler
    Signaler !
    X
    Signaler !
    X

    Pour signaler un contenu :

    Inscrivez-vous et connectez-vous, signalez le contenu illicite au membre en le contactant via la messagerie privée.
    S'il ne répond pas, envoyez-nous un E-mail à contact@ubest1.com en cas de violations de droits d'auteurs avec les élements suivants :

    • La date de la notification ;
    • Si vous êtes une personne physique : vos nom, prénoms, profession, domicile, nationalité, date et lieu de naissance ;
    • Une copie en pièce jointe de votre carte nationale d'identité ;
    • Si êtes est une personne morale : votre forme, dénomination, siège social et l'organe qui vous représente légalement ;
    • Les nom et domicile du destinataire ou, s'il s'agit d'une personne morale, sa dénomination et son siège social ;
    • La description des faits litigieux et leur localisation précise (au moins une URL doit être présente si vous voulez avoir une réponse de notre répondeur automatique) ;
    • Les motifs pour lesquels le contenu doit être retiré, comprenant la mention des dispositions légales et des justifications de faits ;
    • La copie de la correspondance adressée à l'auteur ou à l'éditeur des informations ou activités litigieuses demandant leur interruption, leur retrait ou leur modification, ou la justification de ce que l'auteur ou l'éditeur n'a pu être contacté.
      Dans la messagerie interne, vous avez une petite enveloppe :
      Jeter = lu
      Envoyés = non lu
      (attendez une douzaine d'heure et laissez le temps à la personne de lire votre demande avant de nous contacter).
      Dans les messages envoyés, vous avez une référence lors du survol du message, joignez-la avec la copie de la correspondance, ou si vous savez le faire, faites une capture d'écran.
     
    Attention : Mettez bien contact@ubest1.com dans vos contacts pour être sur de recevoir nos notifications !
  • #S´abonner